CPA & CPSM Gares

Publié le par Eric Caillé

Parmi les plus grandes inventions du XIX° siècle,le train est sans conteste la plus importante.

Le chemin de fer et la locomotive remportent un rapide succès économique car ils permettent de transporter de grandes quantités (ou beaucoup de voyageurs) en peu de temps. C'est une révolution dans un pays qui avançait au rythme du cheval. Les lignes se multiplient en France. L’État s’immisce dans l’aventure. Il intervient pour définir des lignes prioritaires et apporter sa participation financière. En 1843, Rouen est avec Orléans, la première des grandes villes provinciales à accueillir un train venant de Paris. Progressivement, se dessine un réseau en étoile qui relie la capitale aux extrémités de la France (Le Havre, Lyon, Bordeaux, Strasbourg, Brest). Pendant le Second Empire et la III° République, le réseau ferroviaire français s’étoffe : 3 000 km en 1852, 17 000 km en 1870, 26 000 km en 1882. Les lois de 1865 et de 1880 s’attachent à favoriser l’apparition de lignes d’intérêt local.

 

Le rail pénètre ainsi jusque dans les campagnes profondes.

De modestes villages accueillent une gare, des hameaux reçoivent une halte.

 

Franois 1

  Franois

 

Frontenay Rohan-Rohan 2

Frontenay Rohan-Rohan

 

La Chapelle St Laurent 1

La Chapelle St Laurent

 

La Charrière 1

  La Charrière

 

La Crèche 1-copie-1

  La Crèche

 

Mauzé 1

  Mauzé

 

St Maixent 2

  St Maixent l'École

 

St Varent 1

  St Varent


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article